Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 02:16

Monique Cerisier Ben_Guiga, présidente de Français du monde-ADFE a répondu aux questions du magazine de notre association.

   

Vous allez passer le flambeau au Sénat au mois de septembre après deux mandats. Quels souvenirs gardez-vous de votre apprentissage de la vie parlementaire et de vos premiers combats dans l’hémicycle ?

 

Il m’a fallu d’abord m’orienter dans le Luxembourg… sans GPS… Puis j’ai découvert que je devais être à trois endroits différents à la même heure et fixer des priorités entre des obligations : le don d’ubiquité n’est pas conféré par l’élection !

Les premiers vrais combats sont ceux de 1993 contre la loi Pasqua sur les conditions d’entrée des étrangers en France et la loi Méhaignerie sur le droit de la nationalité. Ce sont les premiers coups de boutoir de la droite contre des législations républicaines séculaires ou issues du Conseil national de la Résistance. Nous avons largement restauré les lois sur la nationalité en 1998 avec la loi Guigou.

 

Quels ont été les temps forts de vos deux mandats pour ce qui concerne la vie des

Français à l’étranger ?

 

C’est difficile de choisir et de hiérarchiser sur une si longue période. Je citerais le rapport de

1999 au Premier Ministre “Exclusion sociale dans les communautés françaises à l’étranger” qui a débouché sur des innovations dans l’aide sociale, consulaire, malheureusement mises à bas ensuite par la droite. Il en reste la catégorie solidaire de la Caisse des Français de l’étranger conquise en 2002.

Il y a eu bien d’autres temps forts ! Mais le travail parlementaire quotidien a été de défendre les droits individuels des Français de l’étranger en matière de nationalité, de mariage, etc.

Certains dossiers concernant des familles d’Algérie ou de Madagascar ont été défendus pendant huit à dix ans avec succès. Ah, la famille D., la famille R., trois ou quatre générations aux prises avec le certificat de nationalité française !

 

Quel regard portez-vous sur la liste de candidats à l’élection sénatoriale qui a reçu le soutien du groupe Français du Monde-ADFE à l’AFE ?

 

Nous avons trois excellentes têtes de liste. Hélène Conway et Jean-Yves Leconte apportent leur expérience de l’Assemblée des Français de l’étranger. Kalliopi Ango-Ela, militante du Cameroun, a une fine connaissance de l’insertion en Afrique. Claude Girault, Bérangère El Anbassi, Olivier Bertin, Brigitte Saiz et Michel Testard donnent à la liste sa représentativité militante, géographique et de sensibilité politique.

 

Parallèlement à vos activités au Sénat, vous présidez l’association Français du Monde-ADFE depuis août 2009. Quels sont vos projets pour cette association ?

 

Notre association est devenue Français du Monde-ADFE en 2007. Je souhaite que cette dénomination soit comprise par tous comme une orientation universaliste et solidaire qui enrichit nos combats traditionnels et leur donne sens. Cela suppose un grand travail de communication et une ferme volonté d’augmenter notre audience et le nombre de nos adhérents. Donner à chaque section, chaque Conseiller à l’AFE, au siège, les moyens d’agir et de communiquer plus efficacement les informations nécessaires aux 2,5 millions de Français à l’étranger ; mener la lutte pour reconquérir le terrain perdu par les Français sur le plan consulaire, celui de l’aide sociale et de l’aide à l’emploi depuis 2002 ; faire que notre association mobilise ses forces au service des grandes causes françaises et internationales: tels sont les objectifs que je continuerai à viser avec tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Point de vue de Français du Monde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de FrançaisduMonde section de Buenos Aires (Argentine)
  • Le blog de FrançaisduMonde section de Buenos Aires (Argentine)
  • : Ce blog s'adresse plutôt aux Français vivant à l'étranger dont, plus particulièrement, ceux installés à Buenos Aires en Argentine
  • Contact

Français du monde-ADFE pour le cône sud

Logo 2012

 

 Circonscription du cône sud:

 

Argentine, Chili, Paraguay et Uruguay

Recherche