Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 18:43

Lancement de la réforme des bourses scolaires

 

Ses objectifs sont clairs : simplifier le système devenu trop complexe, le rendre plus équitable et plus démocratique, l’ouvrir à des familles à revenus intermédiaires, garantir son pilotage budgétaire.

 Cliquez sur:

http://www.francais-du-monde.org/2012/10/26/la-reforme-des-bourses-scolaires-est-lancee/

 

Les quatre sénateurs représentant les Français hors de France ont adressé un courrier à Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée pour les Français de l’étranger, au sujet de la réforme des bourses scolaires.

La réforme des bourses est en cours, un nouveau mode de calcul se met en place.

Sénat

 

Madame la Ministre,

 

Lors de la réunion du 29octobre de la commission nationale des bourses, vous avez validé une réforme complète de l’aide à la scolarité.

 

Celle-ci, qui figurait au cœur de nos engagements de campagne, va toucher plus de 20 000 familles françaises vivant à l’étranger.

 

Lors des travaux sur le nouveau schéma d’attribution des bourses, nous avons fait part de plusieurs inquiétudes qui ont nourri la réflexion de la Commission nationale des bourses. Nous vous les soumettons à nouveau, car les conséquences de suppression de plus de 32% des bourses à 100% nous inquiètent fortement.

 

Le système actuel présentait des défauts, son mode opératoire était financièrement de plus en plus lourd compte tenu du désengagement de l’Etat dans le financement des établissements scolaires à l’étranger. La réforme proposée est donc nécessaire Cependant, la question est politiquement très sensible car centrale pour l’évaluation de l’action de la gauche à l’égard des Français de l’étranger. Il importe, dans ces conditions,  qu’elle fasse l’objet d’une concertation à tous les étages et d’une grande prudence. Une expérimentation réelle est assurément nécessaire.

 

Aussi, nous insistons pour que l’année 2013/2014 soit une année d’expérimentation concernant tant le barème que le partage des responsabilités entre les commissions locales et la commission nationale des bourses.

 

Vous remerciant vivement, par avance, de votre attention sur ce dossier qui nouspréoccupe particulièrement, nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, Chère Hélène, l’assurance de notre plus haute considération.

 

Jean-Yves Leconte, Kalliopi Ango Ela, Claudine Lepage et Richard Yung

Sénateurs des Français établis hors de France

 

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Archives
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 16:10

Voici le "Carnet de route" No 1 de Sergio Coronado, député de la 2ème circonscription des Français de l’étranger. Nous vous tiendrons régulièrement informé des actions de notre député.

Bonne lecture

 

Interventions dans l’hémicycle : (http://www.assemblee-nationale.tv/recherche.html)

 

La première intervention de Sergio a eu lieu le 24 juillet, dans le cadre de la loi sur le harcèlement sexuel. Il a été très impliqué dans la discussion de ce texte, intervenant à plusieurs reprises en séance et apportant un soutien constructif à la Garde des sceaux. Il est également intervenu notamment en commission sur cette question ;

 

Il est également intervenu sur l’Aide Médicale d’Etat, le 11 octobre, pour soutenir le bon sens du gouvernement pour maintenir la justice sociale ;

 

Le 30 octobre, dans le cadre du débat sur le droit des femmes, Sergio est intervenu pour soutenir l’augmentation de l’hébergement d’urgence ;

 

Sur le projet de loi des finances pour 2013, il est intervenu pour soutenir le volet justice et notamment la volonté de la Garde des sceaux

 

 

Propositions d’amendement :

 

Sergio avec Noel Mamère et le groupe écologiste a proposé les amendements suivants sur le budget discuté Mission « Action extérieure de l’Etat », budget touchant les Français de l’Etranger.

 

 

Premier amendement proposé :

 

Le président de la République a fait de l’éducation une priorité pour la nation. Le ministre de l’éducation est en charge de l’application de cette priorité. 114 000 jeunes Français sont scolarisés dans notre réseau d’enseignement à l’étranger.La France dispose en effet du premier réseau mondial d’enseignement à l’étranger par son ampleur et sa densité, avec 490 écoles et lycées dans 130 pays.

Cet amendement a pour objet de transférer des crédits à hauteur de 15 200 000 euros de l’action n°4 « Contributions internationales » du programme  105 « Action de la France en Europe et dans le monde » au bénéfice de l’action n°2 « Accès des élèves français au réseau AEFE » du programme 151 « Français à l’étranger et affaires consulaires ». L’objectif est de parvenir à une plus grande mixité sociale dans l’enseignement français à l’étranger en étendant le système de bourses à un plus grand nombre de familles modestes ou de classes moyennes qui ont jusqu’ici été exclues du dispositif.

 

Deuxième amendement proposé :

 

La présence de la France dans le monde ne dépend pas uniquement du poids économique et des relations commerciales de notre pays. 

Notre influence culturelle, grâce à un réseau performant et dense, participe au rayonnement français. Dans cet esprit, la coopération culturelle et la promotion du français doivent être des priorités dans le cadre de notre nouvelle diplomatie d’influence.

Cet amendement vise à transférer 4 millions d’euros du programme 105 Action de la France et dans le monde vers le programme 185 Diplomatie culturelle et d’influence. Plus précisément, ces 4 millions d’euros seront pris sur les 32 171 000 euros de frais de fonctionnement de systèmes d’information et de télécommunication de l’action 06 de soutien du programme 105. Ces frais de fonctionnement de systèmes d’information et de télécommunication sont en augmentation de 6% par rapport à la LFI2012. Ces 4 millions d’euros seront alloués à l’action 02 Coopération culturelle et promotion de la France, dont les crédits passeront de 77 314 600 millions d’euros à 81 314 600 euros.

 

 

Prises de position :

 

 Après avoir voté contre le traité budgétaire européen, il a écrit une tribune, dans Libération, le 9 octobre, cosignée par 6 autres députés sur le traité budgétaire européen ; «  Pourquoi nous nous abstiendrons sur la loi organique » ;

 

Le 17 octobre, à l’initiative de Sergio Coronado, la proposition de loi visant à l'ouverture du mariage aux personnes du même sexe et à l'ordonnancement des conditions de la parentalité a été annoncée à la presse.

 

Le 31 octobre, il a manifesté son soutien aux associations et riverains opposés au projet d’aéroport Notre dame des Landes, complétée par une question adressée à Jean-Marc Ayrault.

 

Projets en cours :

 

Sergio travaille en ce moment de manière très active avec des spécialistes du droit de l’environnement, comme Laurent Neyret, pour faire des propositions sur la question du crime environnemental. Cela se verra les prochains mois notamment à travers des colloques et réunions de travail sur le sujet.

 

Travail en direction de la circonscription :

 

Depuis son élection, Sergio a été réactif aux demandes de Français vivant dans la circonscription en s’adressant aux administrations concernées. Nous sommes intervenus pour appuyer les demandes qui nous été formulées par nos compatriotes, comme la question d’accès à la nationalité (notamment pour les enfants nées dans la circonscription de parents français) ; obtention de visas pour les couples bi nationaux, ainsi que sur les questions d’impôts ; retraite, accès aux soins…

 

Au mois de juillet 2012, il s’est rendu au Brésil, à Rio et Sao Paulo pour fêter le 14 juillet avec la communauté française et la maire de Sao Paulo,

 

Au mois de septembre, à Bogota, il a rencontré le personnel enseignant et de direction du lycée français Louis Pasteur, pour aborder la question des statuts des enseignants, en contrat local notamment ; avec la direction du lycée il a été question des possibilités d’extension des bâtiments…

 

Au cours de ces trois déplacements effectués, Sergio a systématiquement rencontré les Français de la circonscription au cours de sa permanence et réunions publiques réalisées avec le concours des ambassades notamment. Ses soutiens ont souvent été déterminants pour monter ces déplacements. Il s’est entretenu avec les personnels des alliances françaises lors de ces déplacements (Cordoba et Barranquilla par exemple). Il a rencontré l’ensemble du bureau de la chambre de commerce Colombo/Française également.

Sergio s’intéresse et appuyé les projets de l’AFD, présente dans le contiennent latino-américain en signalant les pertinences des projets au ministre délégué en charge de l’aide au développement, Pascal Canfin.

 

 

Sur l’aide financière ;

 

Dans le cadre de sa réserve parlementaire, Sergio a souhaité soutenir plus de 20 associations ouvrant dans le continent. Il a donc engagé la quasi totalité des fonds dans des projets d’associations œuvrant dans la circonscription en direction de nos compatriotes ou des structures participant aux projets de développement dans la circonscription.

  

Déplacements effectués:

 

Brésil du 12 au 15 juillet, rencontre avec les français de Rio et Sao Paulo.

Colombie du 11 au 15 septembre, rencontre avec les Français de Barranquilla et Bogota.

Brésil, Uruguay et Argentine du 23 au 27 octobre.

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Députés des Français hors de France
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 18:53

Cinq mois après son entrée au gouvernement, Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, a souhaité adresser une lettre ouverte aux compatriotes établis hors de France, afin de leur rappeler notamment les chantiers qu’elle a lancés et ses engagements.

 

Cliquez sur:

http://www.francais-du-monde.org/2012/10/25/lettre-ouverte-de-la-ministre-deleguee-chargee-des-francais-de-letranger/

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Ministère des Français de l'étranger
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 23:01

fapeeLa FAPEE (Fédération des associations de parents d’élèves des établissements du réseau d’enseignement français à l’étranger) se présente ainsi : « elle » est la seule fédération compétente sur les problématiques spécifiques de l’enseignement français à l’étranger.

 

Pour en savoir plus :

http://www.fapee.com/index.php

 

Lire le texte de R.Yung

 

Yung 

Le 7 juillet, j’étais à l’assemblée générale de la FAPEE (Fédération des parents d’élèves de l’enseignement français à l’étranger), une des associations de parents d’élèves à l’étranger. La FCPE est aussi présente ainsi que de nombreuses associations locales.
Cliquez ici pour lire le billet de mon blog
  

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Adresses utiles
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 19:18

De nombreux membres de notre section étaient présents lors de l'inauguration de la plaque le 10 décembre 2012.

 

Afiche Liceo

 

 

Pour Marie-Anne Erize Tisseau, Alejandra Lapaco, Cecilia Rotemberg, Elena Maria Ungar, Claudio Cesar Adur, Yves Domergue et Ruben Rosemberg

 

 

 

 

P1000780.JPG

 

Le 10 décembre est le jour international des Droits de l'homme.

Aucune journée symbolique ne pouvait mieux représenter la date de l'inauguration de la plaque en mémoire aux personnes de la communauté du Collège français et du Lycée Jean Mermoz de Buenos Aires lesquelles payèrent au prix de leur vie leur combat inégal contre le gouvernement putschiste et totalitaire argentin (1976-1983).

Mme Sabine Dubernard, proviseure du lycée a donc accueilli M. Jean-Pierre Azvazadourian, ambassadeur de France en Argentine, accompagné de nombreux représentants officiels de l’Etat français. Un public nombreux où se mêlaient les origines françaises, argentines et franco-argentines occupait le hall d’entrée du lycée. Enfin, et surtout, des proches et des membres des familles des disparus étaient présents en ce moment solennel.

Des nombreux discours prononcés durant cette cérémonie, il en est ressorti une profonde émotion, un grand recueillement et un énorme soulagement.

 P1000775

Discours de M.l'Ambassadeur

 

Soulagement de savoir que ces victimes de la barbarie ne tomberont jamais dans l'oubli, que leur combat n'aura pas été vain, que leur nom restera à jamais associé à celui de la lutte pour la liberté; liberté de ceux qui n'hésitèrent pas à dire "non", quel qu'en soit le prix à payer.

 

P1000778.JPG

Inauguration de la plaque

 

Ce travail de mémoire n'aurait jamais abouti, comme l'a rappelé si justement notre ambassadeur dans son discours, sans l'abnégation des membres du groupe "Placa".

Grâce à eux, ce 10 décembre 2012, qui n'aurait été pour notre communauté qu'un jour de plus parmi les autres pour les Droits de l'homme, restera désormais et à jamais gravé dans nos mémoires.

 

 

Français du monde-ADFE Section de Buenos Aires

 

Voir aussi dans notre blog

 

http://www.fdmadfeconesud.com/article-ceremonie-en-souvenir-des-victimes-de-la-dictature-du-lycee-et-du-college-fran-ais-au-lycee-mermoz-112529088.html

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Argentine
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 20:23

Nous vous proposons une petite visite dans les murs de l'ambassade de France à Buenos Aires.

 

ambassade_de_france400-37ecc.jpg

 

Historia del Palacio 

  

La construcción del Palacio Ortiz Basualdo, concebido en 1912 por el arquitecto  francés Paul Pater, a quién se le debe en particular el monumento del Tigre Club, fue terminada en 1918.

Construido para la familia argentina Ortiz Basualdo, este palacio fue utilizado en 1925 como residencia oficial del Príncipe de Gales, quién manifestó su admiración por el confort y el carácter grandioso del edificio. Francia fue propietaria del Palacio en 1939. Desde entonces, es la sede de su embajada en Buenos Aires. Sin embargo, este importante monumento del patrimonio de Buenos Aires estuvo en riesgo de ser destruido, como otros inmuebles vecinos, hacia fines de los años 70. Solamente el esfuerzo del conjunto de los ciudadanos de Buenos Aires y del gobierno francés permitieron salvar el edificio de la demolición.

 

Histoire du Palais

   
La construction du Palais Ortiz Basualdo, conçu en 1912 par l’architecte français Paul Pater à qui l’on doit notamment le monument du Tigre Club, s’est achevée en 1918. Bâti pour la famille argentine Ortiz Basualdo, ce palais fut utilisé en 1925 comme résidence officielle du prince de Galles, qui manifesta son admiration pour le confort et le caractère grandiose de l’édifice. La France devint propriétaire du Palais en 1939.

Depuis lors, c’est le siège de son ambassade à en Argentine. Toutefois, cet important monument du patrimoine de Buenos Aires a bien failli être détruit, comme d’autres immeubles voisins, vers la fin des années 70. Seul l’effort conjoint des citoyens de Buenos Aires et du gouvernement français aura permis de sauver l’édifice de la démolition.


facadered-5e5ad.jpg

 

Visita - El Palacio Ortiz Basualdo es un destacado ejemplo de la influencia francesa en la arquitectura argentina.

 

 

El planteo general del edificio es una adaptación del modelo del tradicional "hôtel particulier" francés, construido en cuatro niveles: el basamento, « la planta noble », la planta de habitaciones particulares y la mansarda. El esquema habitual de este tipo de palacios (un cuerpo central, alas laterales y pabellones de servicio en los extremos), se repite en este caso. La ausencia de patio de honor o de terraza refuerza la singular simetría del edificio. El elemento más original de este palacio es una alta torre cilíndrica en el ángulo del edificio, coronada por una cúpula recubierta de pizarra. Vista desde el final de la Avenida Alvear, esta construcción resulta de una llamativa elegancia. La decoración interior de la entrada principal, de la escalera de honor y los salones del primer piso (« la planta noble ») yuxtapone dos formas muy diferentes del arte decorativo, expresiones del estilo francés y del estilo inglés.

 

Visite du Palais - Le Palais Ortiz Basualdo est un remarquable exemple de l’influence française sur l’architecture argentine. Le plan général de l’édifice est une adaptation du modèle de l’hôtel particulier traditionnel français construit sur quatre niveaux : le soubassement, « l’étage noble », l’étage des appartements privés et la mansarde dévolue au personnel de maison. Le plan habituel de ce type de Palais (un corps central, des ailes latérales et des pavillons de service aux extrémités) se répète ici. L’absence de cour d’honneur ou de terrasse renforce la remarquable symétrie de l’édifice. L’élément le plus original de ce palais est une haute tour cylindrique à l’angle du bâtiment couronnée d’une coupole recouverte d’ardoise. Au débouché de l’avenue Alvear, cette construction est remarquablement élégante. La décoration intérieure de l’entrée principale, de l’escalier d’honneur et des pièces d’apparat du 1er étage (« l’étage noble ») juxtapose deux formes très différentes de l’art décoratif, expressions du goût français et du goût anglais.



LA ENTRADA PRINCIPAL Y EL VESTÍBULO

 

La entrada principal se encuentra en la parte inferior de la torre. Ese porche circular perforado por tres grandes puertas y un ventanal, permite descender de los automóviles a resguardo de la intemperie. Luego, es posible acceder al vestíbulo, igualmente circular, cuya decoración ha sido realizada en un rico embaldosado de mármoles policromos y de paredes revestidas por "boiseries" adornadas con pilastras corintias.

 

L’ENTREE PRINCIPALE ET LE VESTIBULE

 

L’entrée principale se trouve dans la partie inférieure de la tour. Ce porche circulaire perforé de trois grandes portes et d’une baie vitrée, permet de descendre des voitures à l’abri. Il est ensuite possible d’accéder au vestibule, également circulaire, dont la décoration est faite d’un riche dallage en marbres polychromes et de murs revêtus de boiseries ornées de pilastres corinthiens.

 

La biblioteca, con su apertura sobre el jardín, es de estilo gótico inglés. Su chimenea está adornada con motivos del « primer Renacimiento ».

 

La sala de billar o fumoir combina boiseries y cielo rasos de estilo Tudor, con una gran chimenea de mármoles policromos inspirada en el Renacimiento Francés. Allí pueden observarse antiguos mapas del Río de La Plata, así como los retratos de todos los embajadores franceses que se han sucedido en el Palacio Ortiz Basualdo desde la 2ª guerra mundial

 

La magnífica sala de baile o salón de honor

salon_red1-c1a4c.jpg

 

El salón chino con su apertura sobre el jardín, es de estilo gótico inglés. Su chimenea está adornada con motivos del « primer Renacimiento ». combina boiseries y cielo rasos de estilo Tudor, con una gran chimenea de mármoles policromos inspirada en el Renacimiento Francés. Allí pueden observarse antiguos mapas del Río de La Plata, así como los retratos de todos los embajadores franceses que se han sucedido en el Palacio Ortiz Basualdo desde la 2ª guerra mundial. es una interpretación del estilo Luis XV. La chimenea de mármol blanco, adornada con muy hermosos bronces cincelados, el gran panel central adornado por una pintura alegórica en el cielo raso y el detalle del medallón del cielo raso con figuras mitológicas, merecen igualmente una mención especial. Son también de gran interés las boiseries doradas, decoradas con instrumentos musicales, las arañas y los detalles de hierro forjado de las puertas y ventanas: constituyen destacados ejemplos de la calidad de los artesanos parisinos de comienzos del siglo XX, teniendo en cuenta que todos estos elementos fueron importados de Francia. Sobre la chimenea se ha colocado el busto del Rey de Francia Luis XVI.  es una reproducción muy brillante de una forma del estilo Luis XV, con motivos chinescos (« les chinoiseries ») que se utilizaron en la decoración de numerosos palacios y castillos franceses a mediados del siglo XVIII. Este salón, epicentro del edificio y punto de vista privilegiado tanto hacia el exterior como hacia el interior, está organizado alrededor de tres ejes:

_ El primero, hacia el pequeño palier cuadrado, el hall circular y la escalera de honor ;

_ El segundo, hacia el salón de baile, la sala de billar y la biblioteca;

_ El tercero, hacia el comedor y el jardín de invierno.

 

El comedor  es el mejor reflejo del estilo inglés en el Palacio Basualdo. Imita el comedor del Palacio Real de Oslo, y ha conservado íntegramente su decoración y su mobiliario, inspirados en el barroco inglés (siglos XVII y XVIII). La gran mesa permite recibir a 24 comensales. Es habitualmente utilizado en ocasión de los almuerzos y cenas oficiales de la embajada de Francia. Los cuadros que adornan las paredes son reproducciones de « Naturalezas muertas » del siglo XVII. Sobre la gran consola se observa el busto del Rey de Francia Enrique IV (muerto en 1610).


En el extremo del Palacio se encuentra un vasto salón con boiseries de estilo gótico (Edad Media francesa, siglos XIV- XV. Este salón fue concebido como « Jardín de invierno ». Su luminosidad y su piso de mármol permitían conservar allí plantas y arbustos. Este salón está adornado por cuatro hermosísimos jarrones de porcelana del siglo XIX decorados con escenas de la vida del Emperador Napoleón 1º.


La bibliothèque
  avec son ouverture sur le jardin, est de style gothique anglais. Sa cheminée est ornée de motifs de la « première Renaissance ».


La salle de billard ou fumoir combine des boiseries et des plafonds de style Tudor, avec une grande cheminée de marbres polychromes inspirée de la Renaissance française. On peut y voir d’anciennes cartes du Río de La Plata ainsi que les portraits de tous les ambassadeurs français qui se sont succédé au Palais Ortiz Basualdo depuis la 2e guerre mondiale.

 

La magnifique salle de bal ou salon d’honneur est une interprétation du style Louis XV. La cheminée en marbre blanc, ornée de très beaux bronzes ciselés, le grand panneau central orné d’une peinture allégorique au plafond et le détail du médaillon du plafond avec des figures mythologiques méritent une mention spéciale. Sont également d’un grand intérêt les boiseries dorées décorées d’instruments de musique, les lustres et les ferronneries des portes et fenêtres : ce sont de remarquables exemples de la qualité des artisans parisiens du début du XXe siècle, tous ces éléments décoratifs ayant été importés de France. Sur la cheminée est posé le buste du Roi de France Louis XVI.

 

Le « salon chinois » est une reproduction très brillante d’une forme du style Louis XV, les motifs chinois (« les chinoiseries ») ayant servi à la décoration de nombreux palais et châteaux français au milieu du XVIIIe siècle. Ce salon, épicentre de l’édifice et point de vue privilégié vers l’extérieur et l’intérieur, est organisé en trois axes :

_ Le premier vers le petit palier carré, le hall circulaire et l’escalier d’honneur ;

_ Le deuxième vers la salle de bal, la salle de billard et la bibliothèque ;

_ Le troisième vers la salle à manger et le jardin d’hiver.

 

salon_red2-5cb40.jpgLa salle à manger est le meilleur reflet du goût anglais dans le Palais Ortiz Basualdo. Imitée de la salle à manger du Palais royal d’Oslo, elle a conservé l’intégralité de son décor et de son mobilier, inspirés du baroque anglais (XVIIe/ XVIIIe siècles). La grande table permet de recevoir 24 convives. Elle sert pour les déjeuners et dîners officiels de l’ambassade de France. Au mur, les tableaux sont des reproductions de « Nature morte » du XVIIe siècle. Sur la grande console, est posé le buste du Roi de France Henri IV (mort en 1610).

 

A l’extrémité du Palais, se trouve un vaste salon aux boiseries de style gothique (Moyen Age français – XIVe/XVe siècles). Ce salon était conçu pour servir de « Jardin d’hiver ». Sa luminosité et son sol de marbre permettaient d’y conserver plantes et arbustes. Ce salon est orné de quatre très beaux vases en porcelaine, datant du XIXe siècle et décorés de scènes de la vie de l’Empereur Napoléon Ier.

 

Le Petit journal.com vous propose également une petite visite dans les murs de l'ambassade.

 petit journal nouveau

DIAPORAMA - Derrière les portes de l'ambassade de France

 

À l'occasion des Journées du Patrimoine qui se sont déroulées en France et dans 49 autres pays européens le week-end dernier, l'ambassade de France en Argentine a décidé d'ouvrir ses portes aux visiteurs. Pour tous ceux qui n'auraient pas eu l'occasion de découvrir ce joyau d'architecture,

 

Cliquez sur:

http://www.lepetitjournal.com/sortir/decouvrir-buenos-aires/122160-diaporama-derriere-les-portes-de-lambassade-de-france.html

 

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Argentine
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 01:39

Voici un message de M. Jean-Pierre Asvazadourian au sujet de la fondation d’entraide des Français en Argentine.

 

Fonds d'entraide

 

            Chers Compatriotes,

 

            Il y a à peu près un an, nous avions le plaisir de vous annoncer la naissance de la Fondation d’Entraide des Français en Argentine, nouvel espace de solidarité créé pour venir en aide aux Français les plus démunis ou en grande difficulté.

Il paraissait utile de sensibiliser la communauté française résidente en Argentine à l’action de cette association à but non lucratif, appuyée par l’Ambassade de France et le Consulat Général, et animée exclusivement par des bénévoles.

           

            Grâce à la générosité de particuliers et d’entreprises, la Fondation a pu commencer à remplir  au cours de cette année 2012 les objectifs fixés.

24 de nos compatriotes en grande difficulté, en situation précaire ou d’exclusion ont pu être aidés depuis un an pour un montant total de près de 70.000 pesos.

            Parallèlement à ce volet financier, les visites effectuées par des équipes de bénévoles qui ont offert leur disponibilité, ont permis d’aller à la rencontre de personnes âgées ou handicapées.

 

            Après une année de fonctionnement opérationnel, ces résultats encourageants doivent être poursuivis et amplifiés.

Je ne saurais insister à nouveau sur le fait que la Fondation est l’affaire de tous. Elle ne pourra agir dans la durée que parce que le plus grand nombre des membres de notre communauté se sentira concerné.

C’est dans ce souci de permettre à chacun de l’appuyer en fonction de ses moyens, qu’elle propose des cotisations annuelles différenciées à partir de seulement 100 pesos.

 

            J’espère vivement que vous serez de plus en plus nombreux à adhérer aux objectifs de ce projet solidaire dont les actions permettent d’apporter une aide concrète utile à des compatriotes qui en ont vraiment besoin.

 

Vous trouverez sur le site Internet http://www.entraidefrancaise.com.ar toutes les options proposées vous permettant d’adhérer et les renseignements utiles sur les objectifs et les modalités d’action de la Fondation.

 

            Je vous remercie d’avance pour l’attention que vous porterez à ce courriel. J’espère sincèrement que vous pourrez apporter votre soutien à la Fondation d’Entraide. Ensemble, soyons solidaires.

 

 

Jean-Pierre ASVAZADOURIAN

Ambassadeur de France en Argentine

Président de la Fondation d’Entraide des Français en Argentine

 

Voir aussi dans notre blog:

http://www.fdmadfeconesud.com/article-fondation-d-entraide-des-fran-ais-en-argentine-82673676.html

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Argentine
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 01:36

Claudine Lepage, sénatrice des Français hors de France, s’est longuement exprimée sur la situation du réseau français à l’étranger lequel, bien qu’affichant d’excellents résultats au bac, possède des faiblesses qu’il ne faut pas ignorer.

Je suis intervenue lors du débat sur les conditions de la réussite à l'école, qui s'est déroulé dans l'hémicycle la semaine dernière. J'ai notamment évoqué le problème de la pénurie de filières techniques et professionnelles dans le réseau de l'enseignement français à l'étranger.

La jeunesse et l'éducation sont deux des priorités du Président de la République et le lancement de la grande concertation sur la "Refondation de l'école de la République" illustre cette volonté. Le rapport, remis en fin de semaine, sera suivi d'une loi d'orientation et de programmation présentée par le gouvernement. La commission de la Culture du Sénat a souhaité alimenter la réflexion en cours par un débat dans l'hémicycle, en présence du Ministre Vincent Peillon, sur les conditions de la réussite à l'école, auquel j'ai participé.

 

Lire la suite :

http://claudinelepage.eu/?p=8646 

 

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Archives
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 01:50

Déclaration de Français du monde-adfe

 

Français du monde-adfe, réunie en assemblée générale à Paris le 25 août 2012, rappelle l’engagement du Président de la République François Hollande qui vise la suppression de la Prise en charge (PEC) des frais de scolarité dans les classes de lycée parallèlement à la réforme du système d’attribution des bourses, afin d’assurer une aide à la scolarité plus large, plus juste, uniquement sur critères sociaux, approuve la suppression de la Prise en charge (PEC) des frais de scolarité que l’association a toujours combattue, constate que la suppression immédiate de la prise en charge sans réforme du système de bourses n’a pas permis aux familles d’anticiper la situation nouvelle, ni une concertation avec les élus et les associations représentatifs des Français de l’étranger, souhaite que les moyens ainsi libérés soient affectés à une politique de bourses plus juste socialement, se réjouit de l’annonce d’une réforme globale de la politique de bourses sur la base d’un travail conjoint du gouvernement, des élus (conseillers à l’Assemblée des Français de l’étranger et parlementaires) et des associations représentatives des Français de l’étranger.

 

 

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Français du monde
commenter cet article
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 02:00

Notre ministre déléguée chargée des Français de l'étranger, s'est exprimée lors de la dernière assemblée générale de Français du monde et en a profité pour ébaucher les chantiers principaux qui seront entamés pendant son ministère.

 

Madame la Présidente, monsieur le Secrétaire général, mesdames et messieurs les élus, chers amis,

C’est toujours avec un très grand plaisir que je vous retrouve pour notre assemblée générale qui marque la fin des vacances pour certains, la rentrée pour la plupart. Plaisir de retrouver des amis dispersés de par le monde et qui se rassemblent une fois l’an, un peu comme les retrouvailles programmées à l’occasion d’une grande fête de famille.

 

L’Assemblée générale d’une association est l’occasion de la présentation du bilan de l’année

écoulée.

 

« Puisqu’il n’y a pas de mal à se faire du bien », et que notre bilan politique est largement positif, permettez-moi de vous rappeler le chemin parcouru depuis notre dernière assemblée générale d’aout 2011 : en septembre, l’élection de deux sénateurs membres de notre association, ce qui a porté à 4 le nombre des sénateurs de gauche représentant les Français établis hors de France.

Je me réjouis de penser que cela a contribué au basculement de la majorité sénatoriale.

Je tiens à saluer Kalliopi Ango Ela qui m’a succédé en juillet après mon entrée au gouvernement. Je lui souhaite autant de plaisir que j’en ai éprouvé dans l’exercice de la fonction législative – même si celle-ci n’est pas sans frustrations ponctuelles.

 

 Au printemps, l’élection de François Hollande et, dans la foulée, la très belle victoire de la gauche aux élections législatives à l’étranger avec l’élection de 8 députés de gauche dans les onze circonscriptions qui avaient pourtant été taillées sur mesure pour assurer la victoire de la droite.

 

Ces victoires sont vos victoires. Elles viennent récompenser votre travail militant, votre engagement au service de nos compatriotes depuis plus de trente ans, au siège de l’association comme dans les sections.

 

Je tiens donc à rendre hommage ici au travail accompli par notre Présidente, chère Monique, et par ses prédécesseurs, épaulés par le bureau de FDM-adfe, par le conseil d’administration, mais aussi par tous ceux qui font vivre les sections sur le terrain en organisant des permanences, des manifestations, en éditant des bulletins d’information. Nous savons à quel point ce travail de terrain et de proximité est indispensable mais combien difficile au quotidien. A cet égard je voudrais remercier chaleureusement et saluer l’action quotidienne des permanents du siège. En quinze ans de mandat, j’ai pu apprécier leur disponibilité et leur efficacité qui ne font jamais défaut.

 

Chers amis, votre engagement permet aux idées que nous défendons de faire leur chemin dans des communautés expatriées que l’on dit pourtant peu perméables à nos valeurs progressistes.

Car Français du Monde-adfe c’est d’abord un projet : celui de faire vivre dans les communautés françaises à l’étranger les valeurs de la gauche républicaine. c’est aussi une méthode : celle du militantisme et pour beaucoup d’entre nous, aujourd’hui élus à l’AFE, au Sénat ou à l’Assemblée nationale, l’ADFE puis Français du Monde a été une véritable école de formation. Nous savons ce que nous lui devons.

 

Ce travail militant, accompli chaque jour depuis plus de trente ans, explique l’augmentation régulière des résultats des partis de gauche aux élections à l’étranger.

FDM n’est pas un parti politique, c’est beaucoup plus ! En rassemblant l’ensemble des sensibilités de gauche, en favorisant les échanges, le débat d’idées entre militants venant d’horizons politiques différents, notre association a permis à l’ensemble des forces de gauche de mieux se connaître et de se mobiliser efficacement lors des scrutins. Nos succès électoraux résultent de cette unité et prouvent la justesse de la ligne que s’est donnée notre association depuis sa création en 1980.

 

L’élection des députés, que nous avions appelée de nos voeux, complète notre représentation parlementaire. Les Français de l’étranger sont devenus des citoyens à part entière.

 

Comme vous le savez, le Président de la République m’a confié, aux côtés de Laurent Fabius, la responsabilité du Ministère chargé des Français de l’étranger.

Certains, dans nos rangs, avaient raillé la création d’un secrétariat d’État consacré aux Français de l’étranger. Je vous rassure : ma mission n’est pas celle de mes prédécesseurs – plus commis voyageurs électoraux que ministre. Mon objectif est clair : servir nos compatriotes à l’étranger, tous nos compatriotes, dans leur extrême diversité : qu’ils soient expatriés sur des missions de courte durée, résidents installés durablement dans leur pays d’accueil, nés Français mais se sentant parfois éloignés de la communauté nationale.

Tous sont une chance pour notre pays : la contribution qu’ils apportent doit être reconnue et valorisée. Ils méritent, à ce titre, notre solidarité lorsqu’ils se trouvent en situation de fragilité.

La recherche de l’intérêt général, l’équité et la justice sociale guideront mon action. La concertation puis l’évaluation des conséquences des mesures proposées seront continues.

 

J’ai identifié trois chantiers pour lesquels je souhaite qu’une réflexion approfondie soie engagée : l’enseignement français, le réseau consulaire et l’Assemblée des Français de l’Etranger. Bien sûr, la protection sociale et la sécurité de nos concitoyens restent également au coeur de mes préoccupations.

 

À propos des aides à la scolarité :

La suppression de la prise en charge était une promesse de campagne. Elle a été réalisée pour la rentrée de septembre 2012 pour le rythme nord et janvier 2013 pour le rythme sud. J’ai entendu les réactions quant aux conséquences possibles de son application immédiate. Je vous rassure: des consignes ont été données pour que la suppression de la PEC ne puisse être rendue responsable d’aucune déscolarisation. Je ne l’accepterai pas. Je compte sur la vigilance de tous ceux d’entre vous qui siègent aux commissions locales de bourses. Il faut inviter les familles qui auraient des doutes sur leur capacité à payer les frais de scolarité à déposer un dossier de demande de bourse.

 En parallèle à cette mesure, j’ai demandé aux services du MAE et à l’AEFE, en juillet, de me présenter très prochainement des propositions en vue de mettre en place un nouveau mécanisme d’aides à la scolarité.

 Cette réforme se fera dans la concertation de l’ensemble des partenaires et devra aboutir avant la fin de l’année.

 Je devrai mener également, à la demande de Laurent Fabius, une réflexion sur l’évolution globale de notre système d’enseignement français à l’étranger. Ce chantier s’inscrit dans le long terme. La question de la scolarisation en français de nos enfants à l’étranger est bien entendu centrale, mais l’enjeu est plus vaste et ne peut être dissocié de notre politique de rayonnement culturel dans le monde.

Je m’entretiendrai lundi avec le Premier ministre et c’est un des sujets que j’aborderai avec lui.

 

S’agissant maintenant de la réforme du réseau consulaire,

Je me suis donnée deux objectifs : celui d’améliorer la qualité du service public rendu à nos concitoyens à l’étranger tout en améliorant les conditions de travail de nos agents consulaires qui travaillent aujourd’hui dans des conditions de plus en plus difficiles.

Malgré cela vous avez pu apprécier la qualité du travail réalisé lors de l’organisation des deux derniers scrutins en avril et mai derniers.

 Ainsi, après cinq années d’application aveugle de la RGPP, une réflexion est nécessaire pour définir les missions confiées à notre réseau consulaire, son organisation et les moyens mis à sa disposition. Il importe aussi de le rénover et de l’adapter en fonction à la présence de nos ressortissants.

À cet effet, j’ai constitué un groupe de travail. Sur la base de l’ensemble des notes etrapports existants il est chargé de me remettre des propositions concrètes avant la fin de l’année. Elles seront le point de départ d’une large concertation, que je souhaite, tant auprès des élus, des sections que des postes.

 

Pour terminer quelques mots sur la représentation des Français de l’Etranger.

Elle a été profondément modifiée par l’élection de 11 députés. Il est maintenant temps de réfléchir à l’avenir de l’A.F.E. et je sais que cette question a été évoquée hier et vous occupera cet après-midi.

 Est-il souhaitable de voir un collège de 155 grands électeurs continuer à élire 12 sénateurs ? Est-il équitable qu’un conseiller de la circonscription du Luxembourg représente près de 29.000 électeurs alors que son collègue d’Andorre n’en représente qu’un peu plus de 3 000 ? Nous devons engager une réflexion et revenir sur ces distorsions pour rendre plus juste la représentation de nos compatriotes. Je souhaite par ailleurs que la définition des missions des conseillers soit au centre de notre attention.

On ne commence jamais une concertation avec des a priori, sinon on passe à côté des bonnes idées. Je suis ravie que la réflexion et le débat sur l’éventualité d’une réforme de l’Assemblée des

Français de l’étranger soient lancés, ici, avec l’assemblée générale de Français du Monde et que la fédération socialiste des Français de l’étranger s’en saisisse en début de semaine prochaine à l’occasion de sa Convention fédérale. D’autres instances vont s’y associer.

Si la décision est prise d’une réforme en profondeur, le gouvernement prendra ses responsabilités pour proposer un projet guidé par la volonté de mettre en oeuvre une organisation plus équitable et plus représentative. Je sais que je pourrai compter sur Français du Monde pour participer à cette réflexion et apporter sa pierre à l’édifice.

 

Chers amis,

Les responsabilités qui sont les nôtres aujourd’hui sont importantes. Les attentes de nos compatriotes ne peuvent être déçues.

C’est pourquoi, je compte sur votre expertise et vos propositions. J’aurai aussi besoin le moment venu de votre soutien.

Profitons des prochains mois, des prochaines années pour renforcer les rangs de notre association.

Nous devons définir notre projet politique non pas pour les cinq années qui viennent mais pour la prochaine décennie. Soyons ambitieux. La force de FDM-adfe est dans ses militants. Alors il est de la responsabilité de chacun d’entre nous de contribuer à sa pérennité. Longue vie à Français du Monde.

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Ministère des Français de l'étranger
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de FrançaisduMonde section de Buenos Aires (Argentine)
  • Le blog de FrançaisduMonde section de Buenos Aires (Argentine)
  • : Ce blog s'adresse plutôt aux Français vivant à l'étranger dont, plus particulièrement, ceux installés à Buenos Aires en Argentine
  • Contact

Français du monde-ADFE pour le cône sud

Logo 2012

 

 Circonscription du cône sud:

 

Argentine, Chili, Paraguay et Uruguay

Recherche