Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 11:28

logo adfeLes troubles politiques récents survenus dans les pays arabes ont entraîné une situation sécuritaire instable pour les Français résidant sur place. Le Bureau national de Français du Monde-ADFE souhaite attirer l’attention du ministre des Affaires étrangères et européennes sur les difficultés rencontrées durant ces deux crises par nos compatriotes dans les pays concernés d’une part, et par l’équipe de l’association basée à Paris d’autre part.

Sur place et en amont de la crise, il apparaît indispensable de disposer de matériel de communication dont le fonctionnement soit régulièrement contrôlé et auquel les chefs d’îlots soient dûment formés. Ces derniers doivent être informés de l’importance de leur responsabilité civique et de leurs obligations : en cas d’évacuation, quitter le territoire en dernier ; en cas d’absence, nommer un suppléant (consignes qui n’ont pas toujours été respectées dans les cas tunisien et égyptien).

A ce jour, les listes consulaires sont la plupart du temps incomplètes ou inexactes. Celles des associations telles que la nôtre sont certes plus limitatives, mais sûres. Il est donc dans l’intérêt de tous qu’une relation de confiance s’instaure entre les postes diplomatiques et les associations. Français du Monde-ADFE s’engage à inciter tous les Français établis hors de France à s’immatriculer au Consulat dont ils dépendent.

En période de crise, il convient de prendre acte du laps de temps pendant lequel aucune information ne peut être diffusée aux ressortissants lorsque le téléphone et Internet sont coupés. Les informations adressées par courriel à nos compatriotes en Egypte pouvaient être envoyées depuis l’Ambassade et le Consulat mais ne pouvaient pas être lues par les destinataires dont la connexion Internet était coupée.

Les économies réalisées par le MAEE dans le cadre de la RGPP qui ont réduit les moyens humains et matériels des Consulats, politique sans doute responsable d’une  fragilisation du réseau consulaire à laquelle les difficultés dans la gestion de crise, soulevées par cette note, ne sont peut être pas étrangères »

En outre, Français du Monde-ADFE ne saurait tolérer d’attitude ou de propos discriminatoire à l’égard des binationaux : l’Etat français doit apporter la même protection à tous nos compatriotes, qu’ils aient une ou plusieurs nationalités.

A Paris, l’équipe du siège de Français du Monde-ADFE, maintes fois sollicitée en cette période par des Français en difficulté dans ces pays, par leurs proches restés en France, ou encore par des journalistes, a eu les plus grandes difficultés à obtenir des informations de la part du Centre de crise. C’est une question d’organisation. Une fois encore, Français du Monde-ADFE demande à ce que l’information circule régulièrement du Centre de crise vers les destinataires intéressés par le biais de mails-circulaires ou de SMS comme c’était le cas dans le passé. Cela permettrait aux associations reconnues d’utilité publique et à leurs sections, aux élus à l’AFE et aux sénateurs d’être plus réactifs et d’apporter une collaboration qui s’est révélée fructueuse. Notre association recherche les voies de la meilleure collaboration possible avec les postes diplomatiques et le centre de crise. Elle rend hommage à tous les agents qui ont fait preuve de courage, de disponibilité et de dévouement.

 

Le Bureau national de Français du Monde-ADFE

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Point de vue de Français du Monde
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 14:00

Conçu pour faciliter les démarches en ligne, mon.servicepublic.fr fait le pari de placer l’usager au centre des rapports avec l’administration. Le site offre à tout un chacun la possibilité de disposer d’un compte personnel lui permettant d’effectuer des démarches en ligne et cherche à mettre en cohérence l’offre croissante de services en ligne de la sphère publique. Bien que destiné davantage aux personnes résidant en France, mon.service-public.fr propose plusieurs fonctionnalités innovantes qui peuvent rendre service aux Français vivant à l’étranger, à commencer par un espace de stockage de documents électroniques fort utile.

Le site mon.service-public.fr est un portail qui permet de réaliser toutes ses démarches administratives en ligne et de suivre leur avancée. Elle permet aussi de dialoguer avec les organismes publics concernés. En unifiant l’accès aux comptes administratifs pour les usagers, le site permet à chacun d’avoir un mot de passe unique pour toutes ses démarches administratives.

Mais surtout, et c’est là que les Français de l’étranger sont concernés, mon.service-public.fr propose un espace de stockage sécurisé pour les documents électroniques. En créant un compte sur mon.service-public.fr, chacun peut bénéficier d’un porte-documents électronique de 20 Mo dans lequel il peut conserver en toute confiance tous ses documents numérisés (pièces d’identité, factures, attestations etc.) ainsi que les pièces justificatives échangées avec l’administration. Réel mode d’archivage sûr et innovant, il permet de stocker des documents allant jusqu’à 1 Mo, en format PDF.

En cours de démarche, vous pouvez ainsi sélectionner par simple clic la pièce justificative présente dans votre porte-documents. Réciproquement, les administrations partenaires peuvent y déposer le résultat d’une démarche ou des informations sur l’avancement des démarches engagées avec elles. Idéal pour garder trace de ses démarches avant un départ à l’étranger (résiliations, envoi de ses coordonnées aux impôts…).

Avec mon.service-public.fr vous pouvez ainsi vous prémunir contre le vol ou la perte de vos papiers d’identité, visas, relevés bancaires, etc. Où que vous soyez dans le monde et quelle que soit l’heure, vous pouvez accéder à votre porte-documents pour ajouter ou consulter des documents. Il ne vous reste plus qu’à les numériser avant votre départ.

 

Cliquez sur :

www.mon.service-public.fr

 

Sources: service public

 

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Adresses utiles
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 15:15

francophonie.png

220 millions de francophones dans le monde

C’est une progression de 10% par rapport à 2007. On n’a jamais autant parlé le français dans le monde ! Ces informations sont extraites de “La Langue française dans le monde 2010“, ouvrage de référence sur la présence du français dans le monde, sa diffusion dans les domaines de l’enseignement, de la culture, des médias, des sciences et son usage dans le monde du travail, les administrations, les organisations internationales.

La langue française dans le monde 2010 a été réalisé par l’Observatoire de la langue française de l’OIF (Organisation internationale de la francophonie) – préfacé par Abdou Diouf – publié chez Nathan, 2010, 384 p., 26 €, disponible en librairie dès le 21 octobre 2010

 

Au sujet de cet ouvrage:

http://www.francais-du-monde.org/wp-content/uploads/2010/10/CP2710_-_La_langue_francaise_dans_le_monde_2010.pdf

 

En savoir plus :

Le site officiel de la francophonie « La voix de la diversité » :

OIF (Organisation internationale de la francophonie)

http://www.francophonie.org/

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Adresses utiles
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 20:45

moleskine.jpgClaudine Lepage, sénatrice représentant les Français hors de France nous propose un bilan après deux années de mandat.

 

 

Cette fin d'année a été, comme souvent, une période durant laquelle l’effervescence quotidienne et le travail s’effacent petit à petit, laissant un peu plus de temps à la famille, à la réflexion. Au bilan aussi.
En 2010 j’ai terminé les deux premières années du mandat que l'on m’a confié en m’élisant sénatrice représentant les Français établis hors de France. Deux ans déjà.
Deux années pleines de découvertes, d’expériences et d’enseignements. Deux années d’apprentissage au cours desquelles j'ai appris puis exercé du mieux possible le métier de parlementaire.
Afin de vous en rendre compte le plus fidèlement possible, et comme je m’y étais engagée avant mon élection, j’ai mis en ligne un rapport d’étape de mon mandat à l’adresse suivante :

                                                 
http://claudinelepage.eu/tiersmandat/                        

Pour différentes raisons j’ai préféré utiliser ce support, la principale étant que ce travail sera consultable en ligne en permanence et qu’il pourra être ainsi facilement comparé à celui que je ferai en 2012.
En plus d’un éditorial, trois parties structurent ce compte rendu. L’une est consacrée à mon action sur le terrain, la deuxième fait le lien entre mes interventions au Sénat et celles à l’Assemblée des Français de l’étranger, je centre enfin la troisième sur  le chapitre politique de mon travail.
Vous trouverez à la fin de chacune de ces parties des liens vers les documents rendant compte de mon travail : textes législatifs, questions écrites, orales, interventions en séance,  interventions sur des dossiers, comptes rendus de déplacements à l’étranger, bulletins d’information politique, articles…

J’espère que ce site vous sera utile et vous en souhaite une bonne lecture. N’hésitez pas à en commenter les articles et à me faire part de vos suggestions.

Claudine Lepage

 

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Archives
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 02:49

 Le régime matrimonial


Un régime matrimonial est l’ensemble des règles qui régissent, au cours du mariage et lors de sa dissolution, les biens des époux  et toutes les questions pécuniaires du ménage, tant dans les rapports entre ces époux que dans les relations de ceux-ci avec les tiers, en particulier les créanciers.

 

Qu’est-ce qu’un régime matrimonial et à qui s’applique-t-il ?

Un régime matrimonial est l’ensemble des règles qui régissent, au cours du mariage et lors de sa dissolution, les biens des époux  et toutes les questions pécuniaires du ménage, tant dans les rapports entre ces époux que dans les relations de ceux-ci avec les tiers, en particulier les créanciers. (Définition basée sur le Vocabulaire juridique de Gérard Cornu)

 

Cliquez sur :

http://www.francais-du-monde.org/2012/11/05/le-regime-matrimonial/

 

A l’issue de la table ronde sur “les unions à l’étranger” organisée en août dernier, les possibilités de mariage pour les Français résidant à l’étranger avaient été évoquées.

 

Pour les ressortissants de l’Union européenne résidant dans un des 27 pays membres, aucune difficulté : le mariage peut être célébré par les autorités locales dans le pays de résidence du couple demandeur.

 

Pour les autres pays, dans le cas où un(e) Français(e) souhaite se marier avec un(e) ressortissant(e) de son pays de résidence, deux solutions existent : faire célébrer le mariage par les autorités locales ou s’en remettre aux autorités diplomatiques ou consulaires françaises. Mais, en vertu de l’article 171-1 du code civil, cette dernière hypothèse n’est envisageable que dans certains pays dont la liste a été fixée par le décret du 26 octobre 1939 complété par un décret du 15 décembre 1958. Ces pays sont l’Afghanistan, l’Arabie Saoudite, la Chine, l’Egypte, l’Irak, l’Iran, le Japon, Oman, la Thaïlande, le Yémen, le Cambodge et le Laos.

Ces dernières années, plusieurs sénateurs dont Monique Cerisier ben Guiga ont saisi le législateur sur la nécessité d’actualiser ce décret (qui ne prévoyait la célébration d’unions qu’entre des Français et des étrangères et était donc discriminatoire pour les femmes) et de faire évoluer cette liste très limitative. Dans le cadre de sa mission de proposition de réformes, le Médiateur de la République a également relayé cette demande auprès du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Bernard Kouchner a répondu que, le décret en question étant susceptible d’être en contradiction avec l’article 5f de la convention de Vienne du 24 avril 1963 sur les relations consulaires, le risque que la validité d’un mariage célébré devant une autorité diplomatique ou consulaire française à l’étranger soit mise en cause par les autorités locales ou attaqué en droit français (en particulier à l’occasion de la liquidation d’une succession) est important. C’est pourquoi les postes ont instruction de ne célébrer de tels mariages qu’en dernier recours et après avoir informé les futurs époux des risques encourus. C’est aussi ce qui motive le législateur à ne pas allonger la liste des pays concernés.

Pour ce qui est du caractère discriminatoire de l’article 171-1 du code civil, le ministre précise dans sa lettre que dans la pratique, les postes diplomatiques ont instruction depuis 2003 de célébrer également les mariages entre une Française et un étranger (et non uniquement ceux entre un Français et une étrangère).

Notons enfin que sur les 120 000 actes de l’état civil établis annuellement par les postes diplomatiques français, seuls 300 concernent des mariages et une infime minorité des mariages contractés en vertu du décret de 1939. Le dossier est donc momentanément clos et ne sera rouvert que si des difficultés d’application du texte sont portées à la connaissance du ministère. C’est dans ce sens qu’un appel à témoignages avait été diffusé en janvier dernier sur le forum de l’association.

 

Cybèle Bouteiller

Français du Monde
 

 

A voir aussi sur « lepetitjournal.com »

petit journal nouveau

Si l'expatriation ouvre une nouvelle page d'une carrière professionnelle, elle permet également d'écrire de belles histoires d'amour. Couples d'expatriés ou binationaux, ils ont choisi de se marier à l'étranger. Mais entre paperasse administrative et traditions locales, le plus "beau jour" de leur vie est loin de se résumer à la seule prononciation du mot "oui"



Cliquez sur

http://www.lepetitjournal.com/homepage/expat/130018-mariage-se-dire-qouiq-a-letranger.html

 

 

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Tout savoir sur...
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 01:22

Sur le site internet de Français-du Monde, vous pourrez retrouver de nombreuses informations concernant les bourses scolaires (brochures, instructions et formulaires).

Rendez-vous sur le site de Français du Monde.

Accès direct au site de Français du Monde-ADFE depuis ce blog:

http://www.francais-du-monde.org/vivre-a-letranger/scolarite-2/bourses-scolaires/

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Tout savoir sur...
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 04:48

Streamees.com : des films en streaming


Sympathique alternative à la loi Hadopi, le site français Streamees.com permet de regarder une large vidéothèque en toute légalité. Le site diffuse des films, séries, documentaires et dessins animés tombés dans le domaine public, sous licence libre (Creative Commons) ou encore en streaming gratuit et légal sur des sites qui détiennent les droits de diffusion. Notamment les documentaires Paris vu du ciel et Home, de Yann Arthus-Bertrand, visible en HD gratuitement et sans inscription.

Avec Streamees.com, vous allez pouvoir regarder des films gratuitement et légalement. Fini la crainte de l'Hadopi. Dessins animés, séries TV, documentaires, films, il y en a pour tous les goûts ! Streamees vous permet de regarder des films gratuits en toute simplicité sans franchir les limites de la légalité.

 

Cliquez sur :

http://www.streamees.com/

 

Sources:lemondefr pet

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Médias
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 02:04

Tout savoir sur les pensions alimentaires : calcul des montants des pensions, textes de références.

Sur le site de l'Insee insee.gif

Cliquez sur

http://www.insee.fr/fr/themes/calcul-pension.asp

Sur le site "Service public" service public

Cliquez sur :

http://www.service-public.fr/actualites/001721.html?xtor=EPR-140

 

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Tout savoir sur...
commenter cet article
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 19:22

service public

Journée défense et citoyenneté (ex-JAPD)

Sous l’appellation "Service civique" sont en fait désignés six dispositifs distincts, qui offrent un cadre légal pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général :

Toute personne (garçon ou fille) de nationalité française doit se faire recenser entre la date de ses 16 ans et la fin du 3 ème mois suivant. Après avoir procédé au recensement, il est obligatoire d’accomplir une Journée défense et citoyenneté (JDC), anciennement, Journée d’appel de préparation à la défense (JAPD). L’ordre de convocation parvient dans les 45 jours environ de la date de la session retenue. La participation y est obligatoire, sauf cas de force majeure (maladie, problème familial grave...). En cas de difficultés sur la date proposée, il convient, dans un délai de 15 jours, de prendre contact avec le bureau ou centre de service national afin de fixer une nouvelle date.

 

  • l’engagement de service civique,
  • le volontariat de service civique,
  • le service volontaire européen,
  • le volontariat international en entreprise,
  • le volontariat international en administration,
  • le volontariat de solidarité internationale.

Ces six dispositifs se caractérisent par des conditions de recrutement (âge, nationalité) et des modalités d’accomplissement (structure d’accueil) spécifiques. Il existe cependant des traits communs, propres à la mission de service civique. Ainsi, le volontaire est toujours âgé d’au moins 16 ans et la mission s’effectue dans tous les cas sur une durée limitée (en règle générale, entre 6 et 24 mois consécutifs). Les volontaires reçoivent des indemnités et bénéficient d’une couverture sociale (maladie, maternité, invalidité, accident du travail). Au terme de la mission, ils se voient remettre une attestation et un récapitulatif des activités exercées, compétences et connaissances acquises.

Service-public.fr

Eléments caractéristiques du service civique

Volontariats 

 Engagement citoyen

Engagement de service civique : quels droits pour les volontaires ?

Février 2011

service-civique.pngL’Agence du service civique a été créée par décret le 12 mai dernier : c’est elle qui gère et promeut le nouveau dispositif de service civique destiné aux jeunes de 16 à 25 ans. Il remplace notamment le service civil volontaire créé en 2006 après la crise des banlieues de 2005.

 

Tout le défi du service civique est d’être attractif et depermettre le brassage social et culturel des jeunes qui choisissent cette forme de volontariat citoyen. Car l’objectif du servicecivique est d’offrir un cadre aux jeunes souhaitant s’engagerdans une mission en faveur de l’intérêt général, parmi lesgrandes thématiques suivantes : solidarité ; environnement ;éducation pour tous ; culture et loisirs ; sports ; développementinternational et action humanitaire ; interventions d’urgence encas de crise ; santé ; citoyenneté.

Pour être éligible au service civique, il faut avoir entre 16 et 25 ans, être français ou citoyen européen ou justifier d’une résidence régulière en France depuis au moins un an.Le servicecivique peut s’effectuer en France ou à l’étranger. Les volontaires s’engagent pour une durée allant de six à douze mois auprès d’une collectivité locale, d’une association ou d’une fondation pour s’investir par exemple dans des actions de proximité ; d’une ONG ou d’une association internationale pour s’engager dans une action humanitaire à l’international ; d’une ambassade ou d’un consulat dans le cadre du volontariat international en administration, etc.

Les structures d’accueil doivent être agréées par l’Agence du service civique, notamment pour garantir un bon encadrement et que l’expérience ait une véritable valeur ajoutée pour le jeune volontaire. Celui-ci perçoit une aide comprise entre 540 et 640 euros par mois et sa couverture sociale est prise en charge par l’Etat (maladie, maternité et retraite). Quand le service civique prend la forme d’un volontariat international, les indemnités sont différentes. Enfin, il bénéficie d’un accompagnement destiné à faciliter l’accomplissement de sa mission : tutorat individualisé, programme de formation, etc.

 

Cliquez sur :

www.service-civique.gouv.fr

 

 

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Tout savoir sur...
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 20:21

Obtenir sa carte consulaire, s'inscrire dans le registre des Français...

Rendez-vous sur le site du Consulat général de France d eBuenos Aires

http://www.embafrancia-argentina.org/-Inscription-au-registre-des-

 

 

Repost 0
Published by FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Comment faire pour...
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de FrançaisduMonde section de Buenos Aires (Argentine)
  • Le blog de FrançaisduMonde section de Buenos Aires (Argentine)
  • : Ce blog s'adresse plutôt aux Français vivant à l'étranger dont, plus particulièrement, ceux installés à Buenos Aires en Argentine
  • Contact

Français du monde-ADFE pour le cône sud

Logo 2012

 

 Circonscription du cône sud:

 

Argentine, Chili, Paraguay et Uruguay

Recherche